Design graphique

Graphic design

,

3

Direction artistique

Art direction

,

2

Fasciné par la première banlieue américaine Levittown, Nelson Bourrec Carter réalise un court métrage de fiction éponyme. Patient zéro des banlieues-dortoirs labyrinthiques qui nourrit une vision de la vie idéale américaine largement propagée au cinéma, il devient responsable en très grande partie de la ségrégation qui existe dans ce type d’espace. L’affiche Levittown révèle l’insécurité et l’étrangeté de cette banlieue qui se veut familière et rassurante. Une photographie d’une maison du quartier vient se mêler à une maison type vectorisée rappelant le principe de duplication et les plans de construction de cette banlieue. Une tombée de nuit aux couleurs mystérieuses et un rêve américain qui part en fumée. Entre clarté et obscurité, flou et netteté ou encore trames et vecteurs, la mise en page de l’affiche s’équilibre en tension sous l’influence de ces oppositions successives.

Le film Levittown a été présenté en salles dans le cadre de festivals de cinéma (Entrevues Belfort, Vila do Conde, Côté Court, Lincoln Center) ou en centres d’arts (MacVal, MoMA).
L’affiche à reçu le prix du public au Concours International d’affiches 2021 de Chaumont, Le Signe, France.

Affiche: 120 x 176 cm. Impression numérique.
Nelson Bourrec Carter, CNAP (collection l’Animal), Paris, France

Fascinated by the first American suburb, Levittown, Nelson Bourrec Carter made a short fiction film of the eponymous name. Patient zero of the dormitory suburbs that nourishes a vision of the ideal American life widely propagated in cinema, it becomes largely responsible for the segregation that exists in this type of space. The Levittown poster reveals the insecurity and strangeness of this suburb that is meant to be familiar and reassuring. The picture of a house in the neighbourhood is combined with the vectorial axonometry of a model house, recalling the principle of duplication and the construction plans for this suburb. A mysteriously colored nightfall and an American dream that goes up in smoke. Between clarity and darkness, blur and sharpness or raster and vector, the layout of the poster is balanced in tension under the influence of the successive oppositions. 

 

The film Levittown has been presented in theatres as part of film festivals (Entrevues Belfort, Vila do Conde, Côté Court, Lincoln Center) or in art centres (MacVal, MoMA).
The poster received the public prize at the International Poster Competition 2021 in Chaumont, Le Signe, France. 

 

Poster: 120 x 176 cm. Digital print.
Nelson Bourrec Carter, CNAP (Animal collection), Paris, France

Fasciné par la première banlieue américaine Levittown, Nelson Bourrec Carter réalise un court métrage de fiction éponyme. Patient zéro des banlieues-dortoirs labyrinthiques qui nourrit une vision de la vie idéale américaine largement propagée au cinéma, il devient responsable en très grande partie de la ségrégation qui existe dans ce type d’espace. L’affiche Levittown révèle l’insécurité et l’étrangeté de cette banlieue qui se veut familière et rassurante. Une photographie d’une maison du quartier vient se mêler à une maison type vectorisée rappelant le principe de duplication et les plans de construction de cette banlieue. Une tombée de nuit aux couleurs mystérieuses et un rêve américain qui part en fumée. Entre clarté et obscurité, flou et netteté ou encore trames et vecteurs, la mise en page de l’affiche s’équilibre en tension sous l’influence de ces oppositions successives.

Le film Levittown a été présenté en salles dans le cadre de festivals de cinéma (Entrevues Belfort, Vila do Conde, Côté Court, Lincoln Center) ou en centres d’arts (MacVal, MoMA).
L’affiche à reçu le prix du public au Concours International d’affiches 2021 de Chaumont, Le Signe, France.

Affiche: 120 x 176 cm. Impression numérique.
Nelson Bourrec Carter, CNAP (collection l’Animal), Paris, France

Fascinated by the first American suburb, Levittown, Nelson Bourrec Carter made a short fiction film of the eponymous name. Patient zero of the dormitory suburbs that nourishes a vision of the ideal American life widely propagated in cinema, it becomes largely responsible for the segregation that exists in this type of space. The Levittown poster reveals the insecurity and strangeness of this suburb that is meant to be familiar and reassuring. The picture of a house in the neighbourhood is combined with the vectorial axonometry of a model house, recalling the principle of duplication and the construction plans for this suburb. A mysteriously colored nightfall and an American dream that goes up in smoke. Between clarity and darkness, blur and sharpness or raster and vector, the layout of the poster is balanced in tension under the influence of the successive oppositions. 

 

The film Levittown has been presented in theatres as part of film festivals (Entrevues Belfort, Vila do Conde, Côté Court, Lincoln Center) or in art centres (MacVal, MoMA).
The poster received the public prize at the International Poster Competition 2021 in Chaumont, Le Signe, France. 

 

Poster: 120 x 176 cm. Digital print.
Nelson Bourrec Carter, CNAP (Animal collection), Paris, France

Photographie aerienne via google earth de la ville de Levittown en Pennsylvanie, États-Unis
Photographie de l'affiche Levittown pour le film de Nelson Bourrec Carter.
Photographie du film Levittown présenté au public dans une salle de projection. Photographie de Nelson Bourrec Carter.
Arrêt sur image d'un plan du court métrage Levittown de Nelson Bourrec Carter. Il présente une maison de la banlieue éponyme qui a été une inspiration pour la réalisation de l'affiche.
Photographie de l'affiche Levittown présentée lors de la 3e édition de la Biennale internationale de design graphique et pendant laquelle elle a reçut le prix public de l'affiche de Chaumont. Photographie par Marc Domage.
No items found.